Les techniques de fabrication

Manche ajustable

J’ai mis au point un système qui permet de régler l’inclinaison du manche à tout moment. Cela agit sur la hauteur des cordes. Ainsi l’action de jeu est optimisable très facilement. Le système est composé d’un pivot et d’une vis de réglage en titane pour une solidité optimale. Sur une guitare archtop standard, ce réglage s’effectue sur le chevalet qui est alors traversé par deux vis. Ces deux vis sont néfastes pour le son. Mon système de manche ajustable, décollé de la table d’harmonie, permet de libérer entièrement celle-ci pour qu'elle puisse vibrer dans les meilleurs conditions.


Technique de lutherie violon

Mon modèle de guitare archtop a été conçu pour combiner les atouts de la lutherie violon et de la lutherie guitare. La colle utilisée par les instruments du quatuor est la colle animale, plus contraignante à travailler mais meilleure pour le son. La technique de sculpture des voûtes pour les violons est plus élaborée et harmonieuse pour obtenir une rigidité optimale. J’utilise la technique d’assemblage qui laisse dépasser un rebord sur les cotés de la guitare. Cela permet des réparations beaucoup plus faciles, c’est pour cela que les violons durent des centaines d’années


L’affûtage

Après plusieurs années de mise au point j’ai développé des techniques d’affûtage d’excellence. Il est capital que les lames de mes outils possèdent le tranchant d’une lame de rasoir. Ainsi chaque jointure entre les pièces de bois est optimisée pour une meilleure transmission des vibrations.

J’utilise pour cela une meule à eau de précision Tormek, deux pierres à eau japonaises et je finis le tranchant avec une pâte à polir appliquée sur du cuir.


Vernis au tampon

Je pratique la technique d’application du vernis au tampon. Cette technique est sans conteste la meilleure pour le son, cela apporte de la rigidité sans alourdir l’instrument. Le produit utilisé est de la gomme laque. C’est une substance naturelle sécrétée par une cochenille asiatique. Après purification elle est dissoute dans de l’alcool et appliquée avec un tampon sur la guitare. C’est une méthode ancestrale et très délicate donnant le vernis le plus fin tout en gardant beaucoup de profondeur aux reflets qu’il apporte au bois.