Les techniques de fabrication

Un vernis unique

Pour réaliser le vernis de mes guitares archtop, j'utilise des techniques proches de la peinture. Ainsi chaque modèle est unique, presque un tableau.

Après de longues recherches j'ai trouvé des pigments spéciaux qui donnent des couleurs profondes et stables dans le temps.

Ce vernis spécial est la marque de fabrique des guitares Adrien Collet.


Technique de lutherie violon

Mon modèle de guitare archtop a été conçu pour combiner les atouts de la lutherie violon et de la lutherie guitare. La colle utilisée par les instruments du quatuor est la colle animale, plus contraignante à travailler mais meilleure pour le son. La technique de sculpture des voûtes pour les violons est plus élaborée et harmonieuse pour obtenir une rigidité optimale. J’utilise la technique d’assemblage qui laisse dépasser un rebord sur les cotés de la guitare. Cela permet des réparations beaucoup plus faciles, c’est pour cela que les violons durent des centaines d’années.


L’affûtage

Après plusieurs années de mise au point j’ai développé des techniques d’affûtage d’excellence. Il est capital que les lames de mes outils possèdent le tranchant d’une lame de rasoir. Ainsi chaque jointure entre les pièces de bois est optimisée pour une meilleure transmission des vibrations.

J’utilise pour cela une meule à eau de précision Tormek, deux pierres à eau japonaises et je finis le tranchant avec une pâte à polir appliquée sur du cuir.


Le joint à la 13ème frettes

Le joint du manche avec le corps de la guitare se trouve à la 13éme frette. En effet je dessine d'abord les barrages intérieurs pour optimiser le son. J'en déduis ensuite le placement idéal du chevalet. Ainsi la jointure du manche se trouve à la 13ème frette.